Pendant sa scolarité, votre enfant est pris en charge par des enseignants. En cas de besoin, le psychologue, le médecin ou l’infirmier scolaire peuvent vous recevoir. D’autres partenaires santé peuvent être sollicités : pédopsychiatres, kinés psychomotriciens, orthophonistes, votre médecin traitant. L’éducation nationale gère leur coordination.

Veillez à son équilibre

Vous préserverez le bien-être de votre enfant en lui évitant la fatigue après une longue journée à l’école. Si votre organisation le permet, ne l’inscrivez pas à tous les temps de garderie ou de cantine. Faites aussi en sorte que sa fréquentation scolaire soit régulière : l’absentéisme nuit au bon apprentissage et à la bonne intégration de votre enfant. Il est indispensable qu’il ait un sommeil régulier, une alimentation équilibrée, et prenne un bon petit- déjeuner avant de partir à l’école. Evitez de lui donner des goûters trop gras ou trop sucrés dans la journée. Vous pouvez prendre conseil auprès de votre médecin traitant.

Veillez à son équilibre

En entrant à l’école, votre enfant doit avoir au minimum les vaccins obligatoires. Mais d’autres vaccins (contre la rougeole, la rubéole, les oreillons, la méningite ou l’hépatite B) sont vivement conseillés. Les maladies contagieuses sont fréquentes à l’école. Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant qui vous conseillera au mieux pour protéger votre enfant.

Le site www.inpes.sante.fr vous dit tout sur les vaccins obligatoires et recommandés.
Voir fiche pratique page 57

Nouveaux rythmes scolaires

Renseignez-vous dès la rentrée pour faire en sorte que les journées de votre enfant ne soient pas trop chargées ou que les activités proposées dans le cadre du TAP (temps périscolaire aménagé).
lui conviennent. Le service enfance et scolaire de votre commune peut vous renseigner.