La mallette du nouveau-né

À la naissance de votre enfant, un sac offert par le Département vous est remis à la maternité ou à la mairie, au moment de déclarer votre nouveau-né. Il contient notamment le nouveau carnet de santé du bébé et les trois certificats de santé obligatoires (8e jour, 9e mois et 24e mois) à retourner remplis à la direction de la PMI (Protection Maternelle et Infantile). Il contient également deux guides « Bébé est là » et « Les modes d’accueil des moins de 6 ans » et deux plaquettes de conseils pour la première année de votre bébé.

Le protéger en le vaccinant

Avant même d’aller en crèche, votre enfant doit bénéficier des vaccins obligatoires précisés au dernier calendrier vaccinal. Vous pouvez vous rendre aux consultations que la PMI tient dans les services départementaux. Si vous habitez à Montpellier ou Béziers, des séances de vaccination sont organisées dans les services des mairies ou à l’Institut Buisson-Bertrand à Montpellier.
Téléchargez le calendrier de vaccination

« Nos services de protection maternelle et infantile sont à la disposition de tous les Héraultais. Alors n’hésitez pas à venir les rencontrer dans les maisons et services départementaux de la solidarité, près de chez vous. »
Véronique Calueba-Rizzolo, Conseillère départementale déléguée solidarité enfance famille

Sa santé pas à pas

Vous voulez protéger votre enfant, veiller à sa santé et à son équilibre, les professionnels de la PMI vous conseillent.

  • Des consultations de pédiatrie avec un médecin et une puéricultrice sont proposées en accès libre, sans avance de frais. Elles ne donnent pas lieu à des soins mais, si nécessaire, vous serez orienté vers votre médecin traitant ou un hôpital.
  • Une puéricultrice peut aussi vous rendre visite à domicile pour vous conseiller.

Un bus Protection maternelle et infantile (PMI)

Pour les familles qui ne peuvent pas se déplacer dans les locaux de la PMI, un bus itinérant, équipé pour des consultations, tient des permanences d’une demi-journée dans les communes qui ne disposent pas de cabinets médicaux. Un médecin, une sage-femme et une puéricultrice y accueillent parents et futurs parents.

Pour savoir où s’arrête le bus : contacter la direction PMlS au 04 67 67 63 92

 

Soleil, mode d’emploi

Les surexpositions solaires, surtout pendant l’enfance, sont des facteurs de risque de cancer de la peau. Alors, avant 3 ans les enfants ne doivent pas être exposés directement au soleil. Pour les plus grands, on ne s’expose pas entre 12 h et 16 h et on se protège : chapeau, lunettes de soleil, crème solaire (haute protection) à renouveler toutes les deux heures ou après chaque baignade, plus un parasol et des vêtements légers pour les bouts de chou. Et on boit régulièrement de l’eau pour prévenir la déshydratation.

BB est fragile, ne le secouez pas

Un bébé pleure, c’est normal, c’est sa façon de s’exprimer. Il pleure sans doute pour une raison simple : il a faim, il  a sommeil, il est sale, il veut les bras ou un câlin, il y trop de bruit ou de monde autour de lui. Plus rarement il pleure parce qu’il est malade.

 

Que faire :

Lui donner un peu d’eau ou de lait, le bercer doucement, lui changer sa couche, lui faire un câlin, lui parler doucement et le promener au calme. Si le bébé continue de pleurer, couchez-le dans son lit au calme. S’il pleure encore, mieux vaut le laisser pleurer que de le secouer pour qu’il se calme.

 

Dans tous les cas :

Ne jamais le secouer pour le faire taire, ne jamais le secouer en cas de malaise pour qu’il reprenne des couleurs ou sa respiration. Ne jamais le lancer en l’air ou le faire tourner violement pour jouer.

Bébé a une tête lourde, un cou faible et un cerveau fragile : le secouer entraine de graves séquelles pour le cerveau et les yeux, souvent un handicap à vie.

 

Si vous êtes inquiets ou perdez patience :

Ne restez pas seul(e), appelez votre famille, des amis ou vos voisins ou consultez la PMI, votre médecin, une assistante sociale ou l’hôpital le plus proche.

 

N° Urgence

SAMU 15 ou 112

Enfance maltraitée : 119 ou 0800 05 41 41